Signaler

Reconquérir un bipolaire [Résolu/Fermé]

Posez votre question Tynea - Dernière réponse le 17 févr. 2016 à 16:31 par sure
Bonjour,
Je suis amoureuse d un bipolaire. C'est l'homme de ma vie. Après 7 mois d'histoire merveilleuse, il m a quittée au lendemain d un merveilleux weekend, disant qu'il n'avait rien à me reprocher mais qu il ne m aimait plus. Je suis impressionnée par cette maladie que je ne connaissais pas du tout... Un tel revirement de personnalité en aussi peu de temps ! Les changements sont arrivés quasiment du jour au lendemain sans signes avant coureur ! Depuis 4 mois maintenant il est en phase dépressive... Dur, froid, distant, ce n'est plus le même homme ! Même son physique a changé ! Plus sombre plus taciturne, l air perdu. Je veux garder contact avec lui. Je veux lui dire que je sais, pour sa maladie et je veux qu'on se batte tous les deux pour qu'il aille mieux. Mais comment dois je m y prendre pour l approcher de nouveau sans qu il Pete un câble ? Est ce que je dois prendre de ses nouvelles de temps en temps et "me rappeler à son bon souvenir" est ce qu'il m a oubliée complètement ou est ce qu'il lui reste des souvenirs ? Des sensations ? Est ce que j'existe encore quelque part pour lui comme une personne qu il a aimée ? Qu est ce que je représente ? De quoi a t il conscience exactement par rapport à notre histoire ? Comment faire pour qu'il me laisse l approcher ? Merci de vos réponses et de votre aide.
Utile
+2
plus moins
Bonjour
Je viens de lire ton message.
Je suis dans cette situation
Qu'est ce que tu as fait finalement?
Est ce que tu as revu ton ex?
Donne-moi des nouvelles
Merci
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+0
plus moins
Bsr,

Comment savez-vous qu'il est Bipolaire ?

A-t-il été diagnostiqué comme tel ?

Cdt.
Tynéa- 29 avril 2015 à 09:56
Bonjour,

Oui il a été diagnostiqué très récemment. Mais nous n'en avons jamais parlé ensemble... il ne me l'a jamais dit.
Je l'ai su par sa soeur qui a été très présente au moment de notre rupture. Il a 46 ans. Apparemment il souffrirait de "troubles de l'humeur" depuis qu'il a 18-20 ans... mais sans doute qu'au début des années 90, les études sur la bipolarité n'étaient pas aussi approfondies... néanmoins, il voit un psy depuis environ 4 mois.
Cdt
soniaBPOTE 11Messages postés jeudi 5 février 2015Date d'inscription 19 mai 2015 Dernière intervention - 29 avril 2015 à 16:43
Bonjour Tynéa,
Faut en parler avec lui, sinon cela veut dire qu'il est dans le déni et une personne dans le déni je vous assure que ça sera très dur de communiquer avec!!
Je sais ce que sait, j'ai vécu 8 ans avec une personne bipolaire, il avait un traitement, voyait un psy mais ne reconnaissait pas qu'il était bipolaire...j'avais beau me renseigner sur cette maladie mais tant que lui ne l'admettait pas cela ne m'a vraiment servie à rien ces 8 années, je l'aimais plus que tout ! et ce d'autant plus dur de savoir que lui aujourd'hui n'est pas conscient de ce qui se passe, il faut beaucoup et beaucoup de courage , patience et surtout de l'aide; on se rend pas compte mais ils arrivent à nous couper du monde, du coup on se renferme dans une routine et cette routine devient destructrice...pour s'en sortir il faut suivre le traitement, une bonne hygiène de vie et soutient de sa famille ...quand il sera dans son état de bien être faut essayer de discuter avec lui...
bon courage
Tynea- 29 avril 2015 à 19:15
Bonjour Sonia et merci beaucoup de votre réponse. Cela m a réconfortée. Effectivement je me reconnais bien là à essayer par tous les moyens d'en savoir plus sur cette maladie et comment vivre avec alors que lui semble complètement éteint et refuse tout contact avec moi comme si j'étais une pestiférée ! Je me demande même s'il se souviens de nous de notre histoire de ce qu'on a vécu ensemble, de ses ressentis quand il était en phase "euphorique"
Cela veut dire que même avec un traitement et un suivi psychologique ils ont encore des fluctuations d humeur importantes ?
Utile
+0
plus moins
Bonjour Tynea,
Où en es-tu avec ton amour bipolaire ? Je suis sure que tu peux le reconquérir mais il risque de te quitter de nouveau plusieurs fois sans explication. Mon amoureux est parti et revenu 5 fois comme ça.Maintenant, c'est fini depuis 2 mois ! A chaque fois, je reprenais espoir, mais je m'impliquais de moins en moins en évitant les projets à trop long terme car l'été dernier, ça ne lui a fait apparemment ni chaud ni froid de me quitter 8 jours avant le départ en vacances, me laissant mes enfants et moi sans aucun projet pour l'été (c'est lui qui avait réservé et payé la location pour les vacances de nos deux familles).
Et pourtant, comme tu peux le voir, je parle encore de notre relation au présent. Il m'appelle toutes les semaines, évoque des choses qu'on fera ensemble, les choses qu'il veut me faire découvrir... C'est une vraie torture pour moi car je suis sure qu'il est sincère et ne dit pas ça méchamment, c'est la personne la plus gentille et la plus aimante que j'ai connue. Mais voilà, sa maladie est bien là et moi, je suis fragile et très amoureuse, alors, je continue à me bercer d'illusions en passant une nuit de temps en temps avec lui. Cela contribue à me faire sombrer encore plus car il ne donne jamais suite et je perds totalement confiance et estime en moi.
Donc, je te conseille de ne surtout pas faire comme moi, fuis tant que c'est encore possible ! Je cherche à m'en sortir, c'est comme une drogue car je dois vivre avec les tellement bons souvenirs d'un amour extraordinaire.
Protège toi. Bon courage
Charlotte
Tynea 2Messages postés mardi 12 mai 2015Date d'inscription 12 mai 2015 Dernière intervention - 12 mai 2015 à 17:08
Josfre,

Ça y est je me suis inscrite. Tu peux me contacter en privé si tu le souhaites. Pas de problème.
Moi aussi j'ai fait comme toi. A chercher à être en contact avec lui tous les jours... une vraie cinglée !!! je ne me reconnaissais plus tellement j'étais mal et tellement je souffrais... j'aurais fait n'importe quoi pour qu'il ouvre les yeux... j'avais l'impression qu'il fallait que je le secoue... qu'il allait se réveiller et reprendre ses esprits et revenir comme de si rien n'était.. Pendant presque trois mois je n'ai pas été dans mon état normal... A coté de mes pompes.. en voiture, au travail, n'importe où, j'étais complètement perdue.. et lui ne voulait plus ni me voir, ni me parler : Après tout ce qu'on avait vécu de merveilleux et de complice c'était comme si je n'avais jamais existé pour lui ! la froideur et l'indifférence totale ! Il m'avait rayé de la carte !
ça fait presque 5 mois maintenant et je commence à peine à y voir clair et à me sentir mieux. Ma thérapie m'aide énormément. Sinon je crois que je me serais totalement laissé couler tellement j'ai souffert de cette rupture et de son attitude envers moi. Quand tout est merveilleux et qu'en une semaine tu le vois prendre de la distance pour finalement te dire "je te quitte" je "ne t'aime plus je crois" alors que toi tu fais des projets d'avenir c'est le monde qui s'écroule sur ta tête !
Mais tu sais Josfre, je crois une chose, c'est que nous, nous n'y pouvons rien. Tant qu'ils ne veulent pas reconnaître leur diagnostic ou en parler et accepter de se soigner et d'être suivis nous ne pouvons rien faire... A moins que d'autres témoignages puissent nous dire le contraire...
Tynea 2Messages postés mardi 12 mai 2015Date d'inscription 12 mai 2015 Dernière intervention josfre - 12 mai 2015 à 17:16
Il faut se dire aussi que quand il est comme ça, qu'il te dit qu'il ne t'aime plus, ce n'est pas vraiment lui : C'est la maladie. Et que c'est à cause d'elle qu'il est comme ça. Ne culpabilise pas. Surtout pas ! tu n'y es pour rien. Ce qui est dur c'est ce côté "pile" merveilleux, adorable, avec toutes les qualités et ce côté "face" complètement méconnaissable. C'est ça qui est impossible à gérer du moins je ne sais pas comment faire...
roseBPOTE 7Messages postés samedi 2 mai 2015Date d'inscription 4 juin 2015 Dernière intervention Tynéa - 14 mai 2015 à 20:46
Bonjour Tynéa et josfre !
Bienvenue Tynéa, tu t'es inscrite !
Je voulais rebondir sur ta thérapie car tu dis que cela te fait du bien : depuis combien de temps as-tu démarré ? Moi ça y est, j'ai franchi le cap ! Tu peux me répondre en message privé si tu préfères !
Pour répondre à ta question du 12 mai : mon amoureux bipolaire est traité, suivi et le fait très sérieusement, par contre, il est accros à l'alcool... donc ça doit tout gâcher ! Il a un super boulot dans la pub où il marche ne ce moment très bien. Mais cela n'a pas toujours été facile : lors de période de dépression, il a plusieurs fois décroché. En période up, il a plusieurs fois quitté l'entreprise pour se lancer dans un de ces projets fous élaborés en période de crise maniaque. Il est tellement créatif et bosseur que son employeur a toujours accepté de le reprendre quand ces projets dingues ont capoté.
Je t'admire d'avoir résisté à ton épisode de rencontre ne terrasse ! Comment fais-tu ? Est-ce la petite voix de ta psy qui parle à ton oreille, ou Est-ce que ça y est, tu es convaincue qu'il faut couper les ponts avec lui ? Envisager l'avenir sans lui te parait-il désormais possible ? Cela serait une vraie note d'espoir, même si de mon côté, je rêve d'un avenir avec lui auquel je crois encore....
josfre 3Messages postés lundi 11 mai 2015Date d'inscription 12 mai 2015 Dernière intervention - 11 mai 2015 à 21:53
Excuse-moi RoseBPote est-ce qu'il disait à toi aussi qu'il ne t'aimais plus et que c'était irreversible?

Quand il m'a quitté il m'a dit qu'il m'aimait mais il devait se défendre (de quoi?? il était devenu un peu parano - il disait par exemple que je mettais de l'eau dans son vin...) et après trois jours il m'a dit qu'il ne m'aimait plus
stella- 30 juil. 2015 à 22:30
Bonsoir. Je vis cette situation en ce moment. C'est très dur. Je souffre énormément. Si tu le souhaites nous pouvons en discuter. Ca nous ferait du bien de partager cette souffrance que nos amis ne peuvent pas comprendre.
Utile
+0
plus moins
Bonsoir Tynea, moi je suis dans ta même condition avec quelques différences: j'ai vécu avec mon compagnon pendant 3 ans faisant face à sa bipolarité qui s'accompagne aussi à un abus d'alcool.
L'année dernière, pendant une de ses périodes "noir" il m'a dit qu'il ne m'aimait pas mais petit à petit on a repris notre relation (on vivait toujours ensemble) et à ce temps là je ne savais pas qu'on lui avait diagnostiqué la bipolarité. Il passait de "je t'aime" à "je ne t'aime pas" du jour au lendemain.

A partir de février de cette année, à chaque dispute, même la plus idiote, il disait vouloir me quitter mais après quelques temps il se calmait et il changeait d'avis (parce que moi je cherchais doucement à le faire raisonner et je prenais sur moi les fautes de tout)
Le 29 avril dernier, dernière chute... il m'a quitté pour de bon et il n'a pas voulu que je reste chez lui. Il ne veut pas me voir, pas me parler, il m'évite. Il répond toujours au téléphone et à mes messages mais toujours avec une froideur incroyable. Il boit aussi beaucoup dans cette période donc, même s'il est sous traitement c'est pratiquement inutile avec l'alcool qu'il consomme.
Moi aussi je voudrais le reconquérir mais ce matin ma mère m'a dit une chose: remercie Dieu qu'il t'a quittée. Je souffre beaucoup et franchement je ne réussis pas encore à Le remercier.
Mon compagnon a réussi à me faire sentir coupable de sa maladie, il a attribué à moi ses moments de déprime et son alcoolisme mais je sais bien que cela existait bien avant mon arrivée dans sa vie.

Je voudrais te donner de l'espoir et moi aussi j'en aurais besoin mais je sais comment il a quitté son ex femme et le scénario, malheureusement, était identique.

Je te comprends, crois moi, je te comprends
estimes123 3Messages postés samedi 17 octobre 2015Date d'inscription 17 octobre 2015 Dernière intervention - 17 oct. 2015 à 03:08
Bonjour
Est ce que une vie amoureuse peut etre possible avec un bipolaire ( sans phase manie)?
Je cherche a reconquerir mon ex.
NINAMINE 1Messages postés mardi 10 novembre 2015Date d'inscription 10 novembre 2015 Dernière intervention philocoeur - 10 nov. 2015 à 21:10
Bonsoir,
Je suis actuellement dans la même situation quittée (jetée) du jour au lendemain et laissée pour compte dans une période d'hypomanie par mon copain bipolaire. Il ne se soigne pas et m'a aussi accusé d'être son problème. Je n'ai rien vu venir, tout aller bien la veille...Je suis plongée dans l'incompréhension de son attitude, sa froideur soudaine, son détachement... Je reconnais mon histoire dans tous vos témoignages.
Cela fait quinze jours, je ne sais comment faire pour m'en sortir tellement, il m'est difficile d'accepter cette réalité. Mes proches sont tous convaincus que c'est un mal pour un bien et leurs soutiens sont moindre car ils ne comprennent pas ma détresse. Qu'en est il pour vous ? Comment avez vous surmonté l'insupportable ?
Merci pour vos réponses.
Puce.be 37Messages postés mercredi 3 décembre 2014Date d'inscription 13 mars 2016 Dernière intervention - 12 nov. 2015 à 09:19
Je te comprends, moi c'était le 26 novembre 2014,a la suite d'un décès dans sa famille qu'il a perdu pied et qu'il a décidé de ne plus jamais me revoir, comme ça sans raison puisque j'étais là pour le soutenir ... Presque 1 an après je sais qu'il a eu d'autres femmes ... Je me suis faite une raison, il ne reviendra pas ... Aujourd'hui il est en couple et semble au comble du bonheur ... Complètement guéri .... Mais je pense que ça ne va pas durer ... On verra .... Mais je me rends compte que même 1 an après il m'obsède. Je n'en peux rien, je l'ai dans la peau .... Dans ton cas, je pense qu'il va revenir mais pour combien de temps ? Tu es prête à vivre une histoire yo-yo ? Pas facile d'être amoureuse d'un homme bipolaire ...
Mo- 2 janv. 2016 à 04:13
Jai vecue un peut pareille en meme pas 1 ans y ma laisser laisser 3 fois sans me dire pk et me donner de nouvelle et vla 2 jour pour la 4 eme fois y ma laisser y me metait tout sur ma faute cetait moi le probleme qui falait qui me fasse soigner..... Et tout sa... Y et independant aussi au traver de tout sa je fait mon independante et y assaye dattirer lattention en char ou autres....je regarde cest foto, je pense sans sesse a lui mes jassaye de loublier de passer a autres chose mes jai limpression de jamais me sortir de tout sa et de loublier.... Dans sa tete je cest pas si y px regretter son chois..si y a du mal ou autres c dekoi on saura pt jamais si kkq peut le savoir jaimerai bien le savoir merci
sure- 17 févr. 2016 à 16:31
Bonjour Josfre,

Je ne sais pas si vous êtes toujours sur ce site, mais je tente.

Alors voilà moi aussi je suis avec un bipolaire depuis 1an et demi....sauf que....je ne l'ai appris qu'il n'y a pas longtemps.
Je résume notre situation:
Je l'ai rencontré en juillet 2014, là 15 jours après notre rencontre, il m'avoue qu'il a un jour fait une TS mais qu'il va mieux, cela s'est passé il y a 4ans, mais qu'il en a perdu la garde de sa fille l'obligeant a aller la voir un dimanche sur deux chez ses parents. Septembre, nous emménageons ensemble, toujours aucun signe de nervosité ou quoi que soit. les mois passent, et j'arrive en accord avec son ex femme à pouvoir récupérer sa fille chez nous un week-end sur deux (un jugement a été fait concernant le fait qu'il ne puisse plus voir sa fille). Bref, janvier, là on commencer les délires, jalousies maladives au point de tél à des connaissances ou personne avec qui j'ai eu une brève relation afin de savoir si je ne le trompais pas. Je dois aussi dire que j'ai deux filles, 14 et 6 ans. L'alcool commence a rentrer à la maison et les crises vont se succéder à merveille. Il ment, boit, m'a déjà craché à la figure, foulé le poignet, m'attraper par les cheveux et me dire que je suis une sal..., me dire qu'il me trompe avec ses ex, ou simplement qu'il va aller baiser ailleurs. Il brûle nos photos, déchire et jette tout par terre. Il casse ou déchire les cadeaux que je lui fait......il me dit que je m'occupe pas de sa fille, que je fais rien pour elle, que si elle ne veut plus venir c'est à cause de moi etc.....Il a se même comportement vis à vis de ses parents (il travaille avec son père aussi)....pour couronner le tout, il s'énerve sur mes filles, leurs dit qu'elles peuvent être contente que si on se sépare, je retournerai avec le papa etc......Ma grande me dit: Maman je te tire mon chapeau comment peux tu accepter tout ça. Sans compter qu'il a une relation on ne peux plus douteuse avec la maman de sa fille. Dès qu'il a un problème c'est à elle qu'il téléphone,pour lui crier dessus et pour 5 min après s'en excuser.

Semaine passée nous sommes allés ensemble chez son psy, il doit reprendre les médicaments et arrêter de boire....promesses de Mr qui au bout de 5 jours n'avait pas pris 4 médicaments et continuais à boire....résultats ce samedi j'ai eu droit à t'es grosse (je pèse 56kg pour 1mt67) j'ai même pas envie de te faire des câlins tellement t'es grosse. Je passe les insultes de sal...

Bref, c'est vraiment très difficile tout ça et il a beau me promettre un changement, je pense que cela ne changera jamais......

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !