Perte de memoire

- - Dernière réponse :  claude - 30 août 2009 à 22:50
Il me semble avoir toujours eu des problemes de memoire mais le plus handicapant est que je dis tres souvent un mot pour un autre et mon discours en devient souvent confus. Et bien sûr plus je suis anxieuse et plus cela est flagrant. J'ai 37 ans et j'ai longtemps pensé que cela etait d'origine psy mais je commence à m'inquieter car parfois j'oublie ce que je suis train de dire ou de faire. Une idee ?
Afficher la suite 

20/25 réponses

Meilleure réponse
5
Merci
Bonjour, Depuis que j'ai fait une méningite à l'âge de 25 ans, j'ai des pertes de mémoire. Et lorsque j'ai des gros rhumes (problèmes de sinus), ces pertes sont plus importantes. Souvent je commence un mot et fini par un autre ce qui fait rire tout le monde car mon mot est complètement déformé et ne veut pas dire grand chose. Quant aux numéros de téléphone ou tous chiffres, je suis incapable de les retenir. Je ne me souviens pas de ce que j'ai mangé 1 h après le repas, je pose 3 /4 fois les mêmes questions à mes proches. Je sais que parfois je n'écoute pas mais je suis incapable de dire si je pense à autre chose. Tout ceci est stressant et fatiguant.

Dire « Merci » 5

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 5410 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Lucia
2
Merci
J'ai 46 ans et les mêmes symptômes... 1 mot à la place d'1 autre ? à 20 ans lorsque j'étais fatiguée je faisais bien rire mes copines... quant aux pertes de mémoire, nous ne sommes pas les seules, loin de là. Je me rassure en pensant que ce n'est pas un problème de mémoire (si je veux, je mémorise) mais j'ai tellement de choses en tête et à faire, que je ne suis pas attentive à tout... Tout s'explique, et puis il faut se préparer à être moins performante en vieillissant ! Pourtant les hommes se plaignent moins de cela mais ont-ils autant de soucis d'organisation et de tâches polyvalentes que les femmes à faire au quotidien ?!
Commenter la réponse de CLAUDINE
2
Merci
Je suis d'accord avec Lucille, moi, depuis longtemps, j'essaie de me rappeler ce que j'ai fait dans la semaine en remontant dans le temps, hier, avant hier etc... Cela est très satisfaisant ! Courage Catherine et surtout essayez...
Commenter la réponse de Jacline
2
Merci
Si tu viens de passer par un évènement douloureux et que tu veuilles l'oublier, il est normal que tu deviennes \"oublieuse\". Par définition, le cerveau ne sait pas faire de sélection et il se met à effacer les données... Mais ne désespère pas (je suis passée par là), tu peux récupérer ta mémoire en faisant des exercices de mémorisation, tels te rappeler ce que tu as mangé hier, ce que tu faisais à cet instant précis, les prénoms des enseignants ou élèves du primaire ou n'importe quoi, petit à petit ça reviendra. Quand tu parles, concentre-toi sur ce que tu vas dire. Pas de précipitation pour sortir le mot juste. Et pour cela il faut que tu aies confiance en toi pour ne pas perdre tes moyens. Tu seras plus crédible si tu parles doucement et avec sûreté. Bbon courage.
Commenter la réponse de KHADIJA
0
Merci
Les pertes de mémoire (au dire de mon neurologue) peuvent être dues à la pré ménopause qui peuve être des années avant. Des trous de mémoire très impressionnants mais pas alarmants pour autant, mais je dois dire très contraignants dans la vie de tous les jours. Bon courage.
Commenter la réponse de michelle
0
Merci
Faites-vous examiner par un neurologue.
Commenter la réponse de Andree Gisele Emmanuelle
0
Merci
Je pense que c est du a de l'inatention ,on fait trop de choses à la fois et au manque de concentration. ça arrive a tout le monde.
Commenter la réponse de michele
0
Merci
Voici mon expérience : régulièrement, je ne trouvais plus ma voiture dans le parking... J'ai trouvé des notions intéressantes sur les modalités de transmissions de l'information entre les différentes mémoires ... J'en ai déduis que mes oublis réguliers étaient dues à une évaluation trop basse, de l'information à traiter. En clair, l'info ne passait pas de la mémoire immédiate à la mémoire à long terme. Je ne me posais pas assez sur cette information que m’indiquait la place de mon véhicule dans le parking... Pour palier cela, j'ai mis au point un processus sollicitant la mémoire longue, ainsi : 1/ je fais attention où je me gare à l’arrêt, 2/ j'y repense à la sortie du parking, 3/ j'y repense une troisième fois à la porte de mon appartement ... Depuis je retrouve ma voiture à chaque fois dès que je me pose la question ... Si je ne fais pas cet enregistrement en trois fois, je ne me rappelle qu'avec difficulté où je l'ai mise...
Commenter la réponse de Lucille
0
Merci
Nous sommes tellement preoccupés à faire beaucoup de choses que nous n'arrivons pas à meoeriser certains faits et gestes et nous assimilons cela à des pertes de mémoire...
Commenter la réponse de brahim
0
Merci
Je suis comme vous, il m'arrive souvent (et j'ai remarqué que c'est quand quelque chose me préoccupée beaucoup), de dire un mot pour un autre ou de ne plus pouvoir continuer ma phrase, mais dés que je me calme(je suis également angoissée et timide devant certaine personne), je retrouve le fil de ma pensée. j'ai fais des testes il y a 2 ans, chez un neurologue, car j'en venais à faire des choses vraiment bizarre (laisser la porte du congélateur ouvert par exemple), j'ai cru avoir la maladie d'eilzheimer,il n'a rien trouvé, ma rassuré. si vraiment tous nos méssages ne vous rassure pas, allez en voir un aussi.
Commenter la réponse de sandrine
0
Merci
bonjour vous devez toujours entrain de penser, et reflechir à ceci ou a cela, votre esprit est canalisé ailleurs, et vous oubliez. Il faut apprendre à canaliser nos pensées, surtout celles qui sont superflues. Mets les par ecrits, ça peut aider. Et aussi travailler votre memoire.
Commenter la réponse de carine
0
Merci
Etant moi-même en prénopause,je perçois les mêmes problèmes et mon généraliste m'a dit que c'était normal mais il faut prendre aussi en compte le stress dans lequel nous vivons.
Commenter la réponse de Fabienne
0
Merci
A peine ma quarantaine amorcée, je me suis mise à employer souvent un mot pour un autre,ne m'en apercevant parfois même pas moi-même. Je gardais toutefois le discernement de ma pensée. il m'arrivait aussi de saluer deux fois les mêmes collègues de travail en quelques petits instants d'écart ou encore d'oublier la finalité d'un acte amorcé. Assistante sociale évaluatrice de la perte d'autonomie des personnes âgées et côtoyant ainsi les symptômes et effets des maladies neurologiques,j'ai cru développer précocément un tel trouble. La crainte du diagnostic m'a fait retarder les éxamens nécessaires et installer inquiétude, et déprime. Puis,pas franchi,une neurologue m'a fait faire divers tests et scanner qui m'ont enfin rassurée. Il s'agissait en fait d'effets de surmenage et manque de concentration. Plus tôt le diagnostic est posé,mieux c'est,ou pour se rassurer très vite ou pour entreprendre le traitement adapté. Bon courage !
Commenter la réponse de Géraldine
0
Merci
Bien que j'ai 65 ans, j'ai toujours eu ce problème de mémoire, à 33 ans j'allais chez le pharmacien pour acheter un remède contre ce type d'oubli et j'avais oublié pourquoi je me trouvais là....c'était presque toujours suite à des problèmes. Depuis quelques années je prends du gingko biloba en forte dose, 120mg de Sandoz 1X par jour. Je sens au bout d'une semaine une belle amélioration. Le sang circule mieux.Mon médecin me le conseille, c'est sans contre indication....vendu sans prescription. Je vous souhaite bonne chance
Commenter la réponse de Isabelle
0
Merci
Eh oui Catherine, ce doit être de ça dont vous souffrez. J'ai eu les mêmes symptômes, cela peut être du à un grand stress, moi c'était un problème de dysfonctionnement de la thyroïde, allez consulter un généraliste pour éliminer cette hypothèse, consultez un neurologue si cela peut vous rassurer, essayez d'abord de prendre le temps de \"visualiser\" ce que vous faîtes sans vous précipiter si cela s'améliore, vous saurez que vous n'avez aucune raison de vous inquiéter, les malades d'Alzheimer n'ont pas conscience en principe des \"trous\" dans leurs souvenirs. Bon courage et faites face
Commenter la réponse de Monique
0
Merci
notre cerveau est très sollicité : nombreuses choses à penser, à faire, TV, surinformation, on ne peut se rappeler tout... ce qu'on voit tout ce qu'on entend, au cours d'une conversation, on anticipe peut-être une autre phrase que l'on a envie de dire, je pense qu'il est de plus en plus difficile de se concentrer...
Commenter la réponse de Jacline
0
Merci
J'ai également ce genre de soucis depuis plusieurs années (j'ai 39 ans) suite à un traumatisme crânien. J'ai cru également avoir des problèmes neurologiques graves, apparemment non ! Relaxe toi le plus possible pour te libérer l'esprit, fais du sport pour t'oxygéner. Essaye de fixer ton attention sur une seule chose à la fois. Et je fais des listes sur un cahier, j'écris des résumés des livres que j'ai lu, je note les choses importantes, bref j'écris beaucoup...
Commenter la réponse de FLORENCE
0
Merci
Origine dépressive probable : sommeil, fatigue, dynamisme... ?
Commenter la réponse de Bernard
0
Merci
Bonjour, En cas de perte de la mémoire qui paraît inhabituelle et anormale, il est important de demander un bilan neurologique et si besoin un bilan orthophonique. Le bilan orthophonique permettra de voir si vos capacités de mémorisation sont dans la moyenne ou non. L'orthophoniste peut également proposer une rééducation de certains troubles de la mémoire. Bon courage.
Commenter la réponse de nina
0
Merci
Toute plainte mnésique doit être prise en compte.
Commenter la réponse de claude