Troubles bipolaires

- - Dernière réponse :  claire - 8 mai 2010 à 17:47
Bonjour, depuis 7 ou 8 ans, ma vie est devenue complètement décousue et \"balisée\" par 3 dépressions. Entre ces dépressions, j'ai connu des épisodes de bien être excessif pendant lesquels j'ai gâché plusieurs opportunités de carrière ou affectives. Récemment, j'ai réussi à comprendre l'existence de cycles extrêmes dans mon comportement. Je suis allé voir un psy qui a immédiatement diagnostiqué un trouble bipolaire. J'aimerais discuter avec des personnes souffrant de cette maladie. Merci d'avance.
Afficher la suite 

20/41 réponses

0
Merci
Bonjour, J'ai 35 ans et je souffre de troubles bipolaires également : je suis régulièrement suivie par mon médecin. Je peux échanger avec vous sur cette maladie si vous le souhaitez.
Commenter la réponse de Catherine
0
Merci
bonjour Catherine, Mon jeune frère, 23ans, présente tout les signes de la bipolarité; il rentre dans des phases complètement dépressives de grande dévalorisation puis dans phases d'exubérance, sans gène, complètement irrespectueux. Il est hors de question de lui parler de psy, il considère presque que c'est pour les \"fous\". Donc ma question : comment l'aider sans qu'il se braque ? Merci par avance, à bientôt...
Commenter la réponse de sandra
0
Merci
Merci pour votre gentillesse, j'ai pas mal culpabilisé pendant ces années en dents de scie et le fait de mettre un nom et un traitement sur ce mal m'a déjà fait du bien. Mon psy m'a également conseillé de consulter les multiples articles sur cette maladie, ça m'a fait du bien. La vraie question qui me taraude c'est de savoir si on peut revivre normalement avec un traitement adapté ? La confiance en soi revient elle avec le temps ? Personnellement, je me sens beaucoup plus stable et sociable depuis 1 mois ou 2, je comprends également quand mes idées ou pensées sont trop positives. Avez vous un recul sur votre propre évolution ? Avez vous décidé de changer de mode de vie par rapport à le maladie? Merci, Daniel.
Commenter la réponse de Daniel
0
Merci
Bonjour Sandra, je me permets de donner mon avis sur la question car il faut vraiment que ton frère consulte. J'ai trouvé pas mal d'articles sur internet décrivant cette maladie, ou des forum de discussion. Si ton frère a honte d'aller voir un psy, il peut accepter pour te faire plaisir de lire quelques articles sur la bipolarité. Il constatera que c'est une maladie, qu'il n'y a pas de honte à avoir et que plus tôt il l'admettra, plus tôt il vivra normalement. Je me sens très touché par ta question car mon frère jumeau était bipolaire, mais à l'époque, la maladie était mal traitée. Il a mis fin à ses jours il y a dix ans, j'ai déclenché la maladie 1 ou 2 ans après, mais je ne prends le bon traitement que depuis 5 ou 6 mois et ça me donne beaucoup d'espoirs pour la suite. Si ton frère veut discuter avec moi, pas de poblèmes, je n'ai jamais été fou, je suis bac plus 5 avec une carrière pas mal pour un fou. Bon courage, Daniel.
Commenter la réponse de Daniel
0
Merci
Je me pose des questions sur le trouble bipolaire. Qui peut déterminer si on en souffre ou pas? Ce que je ressens est dur à expliquer: je change d'avis du jour au lendemain sur tout. Sur un même sujet mes sentiments sont complètement dispersés: je peux aimer et détester 1 heure plus tard. Excès de bonne humeur comme excès de spleen. Est-ce ça un comportement bipolaire?
Commenter la réponse de alice
0
Merci
Voilà mon époux est atteint de cette maladie qui nous pourrit la vie. Il est suivi par un psy mais bon je doute de sa bonne capacité de psy. Par ailleurs mon mari a pour traitement des cachets de Rivotril et des cachets Detrileptal mais bon ces médicaments ne m'ont pas vraiment l'air très efficaces si ce n'est de mettre mon mari dans un état de zombie notoire. j'ai lu par ailleurs que pour ce genres de troubles on pouvait prendre du lithium, est-ce bien ? Merci de me répondre car je commence à en avoir vraiment marre de cette maladie.
Commenter la réponse de nathalie
0
Merci
J'ai 34 ans je viens de découvrir ma bipolarité, je suis traitée par du Depakote.
Commenter la réponse de Marième
0
Merci
Un trouble bipolaire est un mal grave qu'il faut prendre très au sérieux et qu'il faut soigner. A ce jour, la science nous a oubliée et on ne peut donc pas en guérir complètement mais il existe des médicaments très efficaces qui nous permettent de vivre une vie presque ordinaire, d'avoir une vie de couple et un travail bien choisi. Il faut bien surveiller le dosage des médicaments chez un psychiatre. Mon rêve serait de créer une association ou une fondation de troubles bipolaires pour créer une force afin de faire bouger la recherche pour nous... Malheureusement chose difficile à mettre en oeuvre car notre maladie est encore trop honteuse. Moi j'ai appris à l'aimer cette maladie, aujourd'hui elle fait partie de moi et nous évoluons ensemble. Bon courage et surtout soigne toi, tu verras, ça ira. Catherine
Commenter la réponse de Catherine
0
Merci
Quand un psy ne convient pas, il faut en changer. Notre relation patient / psy est capital pour l'avancée de nos soins. Je suis sous lithium depuis près de 10 ans et c'est un médicament qui me convient parfaitement. Je ne perçois aucun des effets secondaires annoncés et n'ai pris aucun kilo. Je le prône à qui veut l'entendre à condition qu'il convienne bien entendu. Mais le premier pas vers la guérison c'est l'acceptation de ce mal en nous. Bon courage. Et surtout reste zen, il a vraiment besoin de toi. Bonne année ! Catherine
Commenter la réponse de Catherine
0
Merci
Merci Catherine pour ce message, je suis suivi actuellement et ça va mieux, j'ai accepté cette maladie, je n'ai pas honte, et l'idée d'une association m'a également interpellé. Ma réflexion aujourd'hui est professionnelle car je sais que les situations de stress que j'ai connues ne me conviennent plus (j'étais directeur commercial dans l'automobile). Si déjà les bipolaires pouvaient se rencontrer au travers d'une assoc', ce serait une bonne chose. Je remarque d'ailleurs que je suis le seul homme sur ce forum, l'acceptation d'une fragilité est plus difficile pour le \"sexe fort\" semble-t-il. Merci encore pour tes conseils et encouragements.
Commenter la réponse de Daniel
0
Merci
L'idée de cette association est très bonne : elle permettrait de montrer que des personnes \"bien sous tous rapports\" souffrent d'une maladie encore mal connue. Je suis partante. Catherine2
Commenter la réponse de Catherine
0
Merci
Je suis heureuse que tu sois partante pour une association... Il faudrait que nous créions un site, petit pour commencer, avec un forum afin de prendre les témoignages de chacun, leur réussite et leur souffrance. Avec le temps, nous rassemblerions tant de témoignages que nous pourrions les livrer au ministère de la santé et pourquoi pas faire voter des budgets pour que la science nous aide. Qu'en penses tu ? Qu'en pensez-vous tous ? Catherine B
Commenter la réponse de Catherine
0
Merci
C'est une très bonne idée de vouloir créer un site avec un forum de discussion pour les troubles bipolaires. cela fera enormément de bien aux personnes atteintes de ces troubles ainsi qu'à leur entourage de savoir qu'ils peuvent en discuter avec d'autres et voir même si cela pouvait amener le ministère de la Santé à créer des centres pour les personnes ainsi atteintes pourquoi pas.
Commenter la réponse de nathalie
0
Merci
Merci pour tes encouragements. J'ai l'impression que 2009 sera le réveil des troubles bipolaires... Enfin je l'espère. En 5 ans c'est la première fois que des TB répondent favorablement à la création d'une association que je vois naître sous forme de forum. Il faudrait réunir des garçons également, à l'instar de Daniel, qu'ils ne restent plus seuls dans le noir. Nous sommes là et bien vivants... Et intelligents aussi alors avançons pour faire toute la lumière sur les gènes de l'humeur. Peut être trouverons nous un médecin heureux de nous accompagner. Je vais de ce pas tenter la création d'un forum de discussion à moins que quelqu'un d'autre se porte volontaire! Catherine B
Commenter la réponse de Catherine
0
Merci
Je souffre de troubles bipolaires. Après avoir fait plusieurs dépression, j'ai aussi la fibromyalgie ce qui n'arrange rien car je reste enfermée chez moi. Mon médecin m'a parlé du Depakote, mais un ami en prend et sa femme n'a vu aucune différence à part qu'il grossissait à vue d'oeil. Les psy, je préfère les oublier, ils nous traitent comme des fous et nous assomment de médicaments. Géniale la solution d'un groupe de discussions, nous pourrions enfin parler à une personne qui nous comprend... Je suis partante. Je peux aussi en parler sur mon site internet, car pour passer mon temps j'ai ouvert un site de diaporamas et de poésies, pas un blog, un vrai site. Heureuse d'être tombée sur ce groupe. Merci à tous... Jacotte
Commenter la réponse de jacotte
0
Merci
Je vous réponds car j'ai un fils bipolaire! Il vit en couple, il pourrait être heureux mais cette maladie lui gâche la vie! Pour savoir si on est bipolaire il faut consulter un psy, mais un bon! C'est la chance qu'il a eue! ça fait 5 ans qu'il prend un traitement et il y a eu déjà une grande évolution! Un forum ce serait vraiment très bien, je lui en parlerai. Cette maladie fait beaucoup souffrir et il y a en effet sûrement beaucoup de personnes qui en souffrent et qui ne connaissent pas leur maladie. En tous les cas vous êtes des personnes très intéressantes et intelligentes! Bon courage!
Commenter la réponse de marie claude
0
Merci
Bonjour à tous, Si je prends part à cette discussion c'est que je vis depuis 6 ans avec un homme bipolaire et que je sais combien cette maladie apporte de souffrances morales à ceux qui en sont atteints et aussi à leur famille. C'est très bien de pouvoir en parler et d'essayer de se soutenir moralement. Mon mari est sous Lamictal et il semble aller mieux à part quelques crises plus rares qu'avant mais il y reste le problème des addictions hélas toujours présentes. Je vous souhaite d 'être suivis par un bon psychiatre et d'être compris par votre entourage .Il est vrai que souvent je ne comprend pas tout dans cette maladie si difficile.
Commenter la réponse de marie-hélène
0
Merci
Il ne faut pas rejeter les psys. Ils sont d'une grande aide. Ou plutôt voir un psychotérapeute! Je serais très heureuse de voir votre site de diaporamas et de poésie si bien sûr c'est possible! Bon courage !
Commenter la réponse de marie claude
0
Merci
Bonjour Depuis de très nombreuses années, je suis un traitement de Dépamide et un accompagnement par un psychiatre. Une association permettrait certainement de faire reconnaître le \"handicap\" social qu'occasionne cette maladie (instabilité professionnelle notamment), de partager les trucs de chacun, d'apporter un soutien quotidien via Internet et de mobiliser la médecine pour que les recherches sur le cerveau avancent afin de donner espoir à tous. Bon courage Laurence
Commenter la réponse de laurence
0
Merci
Ma vie est aussi un véritable calvaire , je n'ose plus sortir, je ne sais jamais comment sera fait le lendemain, je ne fait plus de projet. Mon médecin m'a annoncé ça comme si c'était une grippe, depuis + de 7 ans je souffre de ces troubles de l'humeur, on ne me donne que du NORDAZ et maintenant mon médecin me dit que je suis empoisonnée par ce médicament et que je ne pourrais plus jamais m'en passer, que je suis une droguée, pourtant c'est lui qui me l'a prescrit. Je n'ai plus le droit de prendre ma voiture car je m'endors au volant , ma vie est un calvaire et j'ai souvent envie d'en finir surtout quand je suis en phase dépressive .... Courage, vous n'êtes plus seul..... Jacotte
Commenter la réponse de jacotte