Dépression, dépression saisonnière?

- - Dernière réponse :  guillaume - 28 déc. 2009 à 18:12
Bonjour, J'ai 14 ans, je suis entrée en seconde cette année, tout se passe bien, j'ai de très bons résultats, je suis très bien au lycée, etc. En début d'année, j'avais consulté un psychologue qui m'avait diagnostiquée anxio-dépressive. Tout allait mieux depuis les deux seules consultations et, en juin, mes parents se sont séparés. Je vis avec ma mère qui cherche souvent la petite bête à mon père, ce qui ne me met pas toujours à l'aise et me préoccupe. Depuis l'automne, je ne vais vraiment pas bien; je réfléchis beaucoup, je trouve tout et même la vie inutile, aucune motivation, fatigue permanente, crises d'angoisse, oppression, sentiment de n'avoir ma place nulle part... Je ne sais pas si je dois alerter ma mère (j'ai peur de sa réaction) et revoir mon psy ou si je dois laisser couler en mettant ça sur le compte de mon adolescence. Aussi, si c'est une dépression, s'apaisera-t-elle une fois l'âge adulte atteint? Y a-t-il des risques que je sois dépressive \"toute ma vie\" ?
Afficher la suite 

13 réponses

0
Merci
Le mieux que je puisse te conseiller, c'est de retourner voir le psy que tu avais vu. Sans forcément en avertir ta mère dans un 1er tps, si tu penses qu'elle va chercher à te culpabiliser ou à culpabiliser ton père. Une fois suivie et soutenue par ton psy, tu auras sûrement plus de facilité pour la communication avec ta mère. Un divorce ce n'est pas rien, il est normal que tu ne sois pas en forme. Le temps de s'habituer, de retrouver ta place. En plus, la rentrée au lycée est souvent 1 grand bouleversement. En peu de temps, ça fait beaucoup pour une jeune fille, quelle quelle soit. La dépression ne passe jamais seule. Le tout, c'est d'agir dès maintenant pour ne pas qu'elle s'installe plus gravement (envies suicidaires etc). L'adolescence a bon dos dans notre société. Mais chaque ado ne réagit pas pareil. L'opposition aux adultes est normale. La dépression l'est moins. La dépression, c'est qu'il y a des soucis derrière... Chaque ado ne fait pas une dépression et heureusement. D'ailleurs, on se rend compte qu'à l'âge adultes, les personnes qui font des dépressions ont été fragilisées pendant leur enfance et leur adolescence sans avoir pu être aidées. Violences, abus sexuels, divorces, relations difficiles avec leurs parents. Quelques en soit les raisons, aucune n'est moins grave que les autres. Tout est relatif au vécu de chacun. J'ai aussi fait une dépression quand j'avais ton âge. Les démarches de psychothérapie sont longues, éprouvantes mais bénéfiques si tu es suivies par une personne en qui tu as confiance. Je t'envoie tout mon courage. Je pense bien a toi
Commenter la réponse de adeline
0
Merci
Bonjour, Quand j'avais 15 ans on ne parlait pas du tout de dépression saisonnière, chez moi ça a commencé à la puberté et ça s'est aggravé vers 15/16 ans! On m'a de suite prise pour un fille à problèmes et envoyée chez le psy alors qu'au fond j'avais les problèmes de toute fille de mon âge! J'ai cru que je n'étais pas normale et en ai souffert longtemps, jusqu'au jour où j'ai vu un reportage sur Arte qui traitait du sujet. Je me suis alors rendue compte que ça commence vers mi-octobre et ça se calme vers mars avril. Durant ce temps, je suis comme en léthargie, si je pouvais je me blottirais chez moi tout l'hiver! Ma solution fut de prendre un chien pour me forcer à sortir car dans ces cas-là il me faut un but de sortie! Depuis ça va un peu mieux, les antidépresseurs ne me faisaient rien, en plus l'angoisse me prenait le peu de forces qui me restaient et je me sentais comme prostrée, ça allait jusqu'à ne plus me laver...
Commenter la réponse de Brigitte
0
Merci
Bonjour J'ai 65 ans, j'ai connu une dépression grave (16 mois), il y a 10 ans. Je m'en suis sorti. Comment ? En pensant à ceux qui avaient plus de problèmes que moi (handicap, pauvreté, etc. mais je sais que ce n'est pas facile). Par des activités pour penser à autre chose, piscine , peinture danse, alors que je n'aurai jamais pensé peindre avant. Ne prends pas sur toi les problèmes de tes parents même si je te comprends. je ne suis pas tes parents, mais si je savais avoir eu une fille malheureuse, j'aurai aimé qu'elle m'en parle. Et puis surtout, pense à ton avenir, la vie sur terre est trop courte pour ne pas profiter du soleil, des oiseaux qui chantent, d'un beau coucher de soleil. Jean
Commenter la réponse de Jean
0
Merci
Bonsoir Annabelle, à mon avis ta depression actuelle n'a rien de saisonniere, c'est belle et bien ta situation actuelle qui te met dans cette état, j'ai 37 ans et j ai passée mon ado en pleine depression sans jamais consulter pour des raisons liées à mon histoire familiale, je n ai eu ma premiere consultation qu'à 25 ans et cela m'a pour ainsi dire sauvé la vie. Je ne te donnerai donc qu'un conseil retourne consulter ton psy surtout si tu avais de bon contact avec et qu'il t'a dejà aidé, il pourra t'aider à te rendre compte que tu n'es pour rien dans ce qu'il se passe, il t'aidera à trouver les mots juste pour que tu puisses parler à ta mere, mais surtout ne reste pas comme ça tu ne feras que ruminer de plus en plus et cela ne t'aidera pas, alors rends toi la vie plus légère et va consulter. Bonne chance à toi.
Commenter la réponse de laurence
0
Merci
Bonsoir Annabelle; Je suis tout-à-fait d'accord avec Adeline. La dépression ne se guérit jamais seule, on le pense parfois mais elle ne fait que s'atténuer et revient qu'en on pense qu'on va mieux. Si tu as confiance au psy que tu a déjà vu, tu devrais aller le revoir, il te connait et de parler fait parfois beaucoup de bien sans pour autant prendre beaucoup de médicament. Bon courage.
Commenter la réponse de joelle
0
Merci
On aime ses parents (enfin dans la plupart des cas) mais on ne les choisi pas. On sent bien que le fait que ta mère cherche sans arrêt la petite bête à ta père te déstabilise et te \"saoule\". Ce sont juste des êtres humains et il y en a plein sur la planète. Alors t'en fait pas, plus tu arriveras à relativiser et à te détacher de tes parents, plus tu les apprécieras à leur juste valeur, c'est à dire beaucoup \"mieux\". Enfin, si tu peux, pratiques un art. Joue d'un instrument. Ca te permettra de t'imperméabiliser pour un temps, et d'évacuer tes déceptions avec HUMOUR. Ciao.
Commenter la réponse de jean
0
Merci
Le divorce de vos parents vous met dans une situation style entre deux chaises et c'est normal que les conflits qui les opposent vous rendre triste. Avez-vous essayé de leur en parler ? Votre psy pourrait continuer à vous aider à traverser cette épreuve. Vous êtes encore bien jeune, un pied dans l'enfance et un autre dans le monde des adultes, pas facile ce passage qui se complique quand la vie vous envoie des épreuves.
Commenter la réponse de Isabelle
0
Merci
Revois ton psy ne serait-ce que pour poser tes valises dans un endroit où on peut dire sa douleur. Bon courage
Commenter la réponse de elisabeth
0
Merci
ne reste pas comme ça. Confies-toi à ta mère, à ton père ou à ton psy mais ne reste pas, seule devant ta détresse. Bon courage.
Commenter la réponse de catherine
0
Merci
14 ans en seconde, félicitations, tu as 1 an d'avance ce qui n'est pas toujours facile. Va voir ton psy, ta maman est pour l'instant trop préoccupée et n'est peut-être pas tout à fait disponible. Quant au psy il est là pout t'écouter et te répondre. Courage
Commenter la réponse de patricia
0
Merci
Bonjour je pense qu'à la dolescence c est un passage obligé, tu te recherches en plus il y a tout le chamboulement hormonal .. ceci dit si tu n'arrives pas à t'en sortir fais-toi aider mais évite les medocs, parle, deverse ton mal être, sors, tu es jeune et la vie est belle, crois-moi. Bisous ma chérie.
Commenter la réponse de houria
0
Merci
Lorsque l'on se croit isolé(e), il est vite arrivé de broyer du noir. Ta situation familiale n'est pas facile mais il ne faut pas hésiter à demander de l'aide à un psy, et autour de toi... Tous les jours poser une bonne action pour toi et/ou pour les autres de façon à toujours célébrer la vie qui nous le rend au centuple. Crois-tu en Dieu ? Il faut aussi quelquefois demander de l'aide à Dieu et aux Saints pour recevoir de l'aide Bon Courage à toi et Bonne Chance. Chrystelle.
Commenter la réponse de Chrystelle
0
Merci
Va voir ton médecin de famille qui te connait bien dis lui tes soucis et tes anxiétés, il faut soigner ça au plus tôt. Souvent c'est le contre coup du divorce des parents qui est dur pour une adolescente. Tu sais la vie est pas toujours drôle mais belle à vivre ; va consulter, courage à 14 ans la vie doit être comme une rose.
Commenter la réponse de guillaume