Hystérectomie, j'ai peur de l'opération

Résolu
Marie - Modifié le 18 févr. 2020 à 10:04
 cenzo1008 - 18 févr. 2020 à 05:20
Bonjour chère linternaute
J'ai 40 ans je dois subir dans une semaine une hystérectomie + ablation d'une trompe dans une semaine. J'ai des douleurs au quotidien, 24h/24 qu'aucun cachet ne soulage. L'opération me fait horriblement peur même si je sais que c'est le seul palliatif. Psychologiquement je ne suis pas prête à accepter qu'on enlève cette partie de moi. Mais je n'ai pas le choix. Merci de m'apporter vos conseils, vos vécus, cela m'aidera à franchir le cap le 23 juin. J'ai reporté 2 fois l'opération. Je mettais en avant le travail mais entre nous c'est plus la trouille.
Merci de votre réconfort.
Cordialement,

NDLR : pour plus d'infos, consultez notre page sur l'hystérectomie.

1 réponse

Bonjour,

je réponds a votre message car moi-même, j'ai subi une hystérectomie totale il y a 3 ans.
J'ai 46 ans tout c'est très bien passé.
J'avais de gros problèmes de règles et des douleurs que plus rien ne soulageait.
Je peux vous dire qu'aujourd'hui je revis un réel bonheur.

L'opération s'est bien passée, la reprise du travail deux mois plus tard aussi, le 1er mois j'étais vraiment très fatiguée mais c'est normal, ne pas vous inquiétez pas.

Je vous souhaite bon courage et ne vous inquiétez pas tout se passera très bien
115
J'ai dû subir cette intervention il y a 3 ans, et j'appréhendais tellement que j'ai attendu 2 ans avant de me faire opérer. Et 2 mois après l'intervention, je me disais : \"Mais pourquoi ai-je attendu si longtemps ?\". Aucune douleur post-opératoire car on nous donne de la morphine. Suis restée une semaine à l'hôpital, et ensuite, 2 mois d'arrêt. Certes une grosse fatigue pendant un bon mois, donc il faut bien se reposer. Mais quel soulagement ensuite. Bon, cela est facile à dire, car je comprends votre appréhension. Moi je suis du genre à déjà me trouver mal rien qu'en entrant dans un hôpital. Vous ne regretterez pas cette opération, car le soulagement est immense. Plus de douleurs, plus de sensation de gros ventre, et débarrassée de cette peur d'attrapper de vilaines maladies à cet endroit. Et 3 mois après, je recommençais à jouer au tennis... Je vous souhaite bon courage, tout se passera bien, vous ne le regretterez pas.
6
Marie therese
16 juin 2009 à 15:10
J'ai subi une hystérectomie à 39 ans et comme vous j'ai eu très peur avant l'opération. Peur d'avoir mal et ne plus me sentir une femme à part entière. Quand j'y pense maintenant je me dis que ce n'était pas la peine de me mettre dans un état pareil! J'ai eu mal comme pour ma césarienne, sauf que là on me donnait ce qu'il fallait pour les douleurs qui ne durent pas très longtemps. Un mois après l'opération je m'envolais à la Réunion pour 10 jours de randonnée a pied. Vous verrez, soyez confiante, tout se passera bien, et oubliez les tracas. Vous restez une femme et rien ne changera ça!
11
J'ai subi une hystérectomie par voie basse il y a 2 ans. J'avais des hémorragies à cause de nombreux fibromes. Je suis restée 48 h à l'hôpital. J'ai eu des douleurs pendant 48 h très supportables. Je suis partie en vacances 10 jours après pour me reposer sans problème! Il faut tout de même deux mois pour complètement récupérer. Je ne regrette pas cette opération. Alors courage ! N'ayez aucune crainte !
4
Je suis opérée d'une hystérectomie totale par voie haute depuis 1 an suite à des hémorragies depuis des années, polypes, fibromes, bref la totale. Je suis enfin soulagée et peux vivre normalement sans crainte de saignements. Je peux voyager, sortir, je revis. Aucune douleur postopératoire car la prise en charge est au point et le personnel était top. Je prenais cette opération comme un soulagement donc je regrette de ne pas l'avoir faite avant. Ne t'inquiète pas tout se passera très bien. Bon courage.
7
Bonjour, j'ai 52 ans , j'ai subi une hystérectomie totale (utérus et ovaire) il y a 2ans et demi. J'avais sans arrêt des hémorragies, des maux de ventre et ça pendant plusieurs mois. Un an avant, j'avais eu un curetage pour essayer de pallier à ces maux puis ils sont revenus. C'est vrai que les quelques semaines qui suivent l'opération ne sont pas très drôles mais comme après toute opération... Depuis je revis, j'avais aussi peur de l'opération et de ses conséquences psychologiques. En fait, tout s'est bien passé car l'état avant l'opération était pire ainsi que ses effets sur mon stress. Quand il faut enlever l'appendice, ou la rate, on ne se pose pas de question, ça n'est qu'un organe comme un autre, et bien là aussi, c'est un organe qui ne fonctionne plus et qui nous gène, autant l'enlever pour avoir une vie plus agréable après. Bon courage.
6