Depression nerveuse

- - Dernière réponse :  sandrine - 11 oct. 2011 à 20:28
Mon mari est en dépression, il le reconnait mais ne veut pas prendre ses médicaments ni voir un psy. Je suis son souffre douleur, il fait du chantage, du cinéma et veut être le centre de mon univers. J'ai 3 grands enfants au courant de la situation mais peut-être pas de l'amplitude de la maladie de leur père. Quels sont les moyens à utiliser pour l'obliger à se soigner ? Je n'en peux plus.
Afficher la suite 

14 réponses

0
Merci
Soyez patient, dans ce cas, sauf s'il a des idées suicidaires qu'il rumine (si c'est le cas il faut forcer les choses). La douleur morale si elle existe facilitera le soin, inefficace s'il n'est pas accepté par le patient. Peut-être acceptera-t-il une première consultation en couple ? Peut-être ne s'agit-il pas de dépression, en général les dépressifs souffrent et acceptent un soin qui va les soulager, peut-être qu'il y a des troubles de personnalité rigide ? La dépression associe perte d'interet, tristesse inadaptée, culpabilité ou irritabilité, trouble du sommeil en + ou en -,souvent perte d'appetit et de libido, tout ceci sur plus de 3 semaines et sans présumer d'autres troubles associés (alcool, maladie somatique, Si un de mes proches était dépressif et refusait les soins, j'utiliserais toutes mes forces de lien et d'amour à cette personne pour l'aider à la convaincre des soins. La dépression se traite en externe avec de bons résultats.
Commenter la réponse de Hervé
0
Merci
ça va tellement mieux après. Il faut trouver le bon psychiatre ou un généraliste qui va savoir parler de la maladie. Quand on a une infection on prend des antibiotiques et quand on a une dépression on ne fait rien. La dépression arrive sur une émotion qui n'est pas gérée par le cerveau parce qu'il manque une substance qui ne permet plus la connexion entre deux neurones: pour moi c'est la sérotonine. Je vais beaucoup mieux depuis octobre 2007 et je commence à baisser les doses (moins 1/2 cachet tous les 2 jours). N'attendez pas parce qu'on s'enfonce et on mets plus longtemps à s'en sortir
Commenter la réponse de Lucette Andrée
0
Merci
J'ai vécu la même chose avec mon mari ; cela a duré 2 ans et on ne peut pas dire qu'il soit complètement guéri. Il faut surtout être là pour l'écouter, qu'il sache qu'il n'est pas seul, que beaucoup de gens ont besoin de lui, mais sans le harceler. C'est une période très difficile pour les proches qui ne doivent surtout pas craquer.
Commenter la réponse de Colette
0
Merci
Je viens de vivre ce que vous vivez... pendant 12 ans. J'ai appliqué toutes les solutions proposées par nos amis, traitement, thérapie, hospitalisation, etc. Nos enfants ont grandi avec un père ... absent les 4/5 ème du temps. Malgré tous mes efforts, il s'est pendu sous mes yeux il y a 3 mois, heureusement sans issu fatal pour lui, mais il refuse tout traitement et a quitté l'hôpital au bout de 4 jours je dirais avec la bénédiction du médecin (sachant qu'il y a dans ces cas là des procédures après une demande d'internement par tiers). Nous sommes aujourd'hui séparés car nos enfants qui sont des adolescents maintenant sont sortis traumatisés de cette situation et je ne sais si un jour nous reprendrons pied. Il faut être passé par là pour pouvoir en parler, l'avoir vécu au quotidien, et je ne peux que vous souhaitez que vous soyez bien entourée. Bon Courage !
Commenter la réponse de SYLVIE
0
Merci
Je viens te redonner un peu de réconfort, la dépression nerveuse se soigne, j'en suis la preuve vivante mais il faut accepter de se faire soigner. Les hommes ont toujours plus de mal à faire la démarche mais plus ton mari attendra plus il va s'enfoncer et vous entraîner avec. Je me suis moi-même fait hospitalisée en psychiatrie (clinique privée avec une bonne réputation) parce que je souffrais trop et faisais souffrir mon entourage. La dépression c'est quelque chose d'inexplicable pour ceux qui ne sont jamais passé par là. Je prend un nouveau traitement qui vient des Etats-unis sans effets secondaires et je continue une psychothérapie avec le médecin qui me suivait à la clinique. Je me sens aujourd'hui en plein forme et la tête pleine de projet. Je vis tout simplement et je suis sereine. Tout le contraire de ce que j'étais il y a quelques mois. Sophie
Commenter la réponse de Sophie
0
Merci
Mon mari est en dépression depuis 3 ans. c'est très dur à vivre au quotidien, je ne sais plus quoi faire pour l'aider et pour m'aider à supporter cette souffrance. Il reste à la table de la cuisine, à ne rien faire, sinon boire du café et fumer des cigarettes.
Commenter la réponse de Laurence
0
Merci
Mon mari avait accepté de se faire soigner pour la dépression mais après de multiples examens médicaux, les résultats ont révélé un cancer du pancréas. Nous avons lutté avec lui, la maladie a évolué très vite, mon mari est décédé il y a un mois.
Commenter la réponse de MAURICETTE
0
Merci
Sophie tu dis prendre un nouveau traitement j'ai moi aussi été hospitalisé en région 33 bonne réputation mais traitement avec prise de poids et retour à la case départ, je fais souffrir et je souffre de cette dépression si le médicament existe je suis prête à essayer c'est trop dur dis moi comment procéder, merci.
Commenter la réponse de santine
0
Merci
Bonjour J'ai lu votre mail par hasard et je serais ravie de parler avec vous, moi aussi j'ai fait une depression même si c est difficile on peut s'en sortir, j'aimerais savoir quel traitement vous avez pris ?
Commenter la réponse de isabelle
0
Merci
Bonjour, Je viens de lire vos messages qui m'ont beaucoup touchés. Je suis dans cette situation avec ma maman depuis des mois. Elle refuse de voir un médecin et nous fait vivre un enfer ! Mon beau-père ne veut pas l'obliger à se soigner. Quelles démarches je peux faire en tant que fille unique afin de l'obliger à se soigner ? Merci.
Commenter la réponse de séverine
0
Merci
Je suis dans la même situation que vous, mon mari est en dépression, il a commencé un traitement le 3/12/09, il y 2 semaines il a décidé d'arrrêter ayant eu trop peur de la rechute liée à un arrêt prématuré du traitement. Je continue à lui donner à son insu, il a consulté un psy 2 fois au début de son traitement, c'est à dire en decembre. Aujourd'hui il dit se sentir bien mais il est toujours malade, aidez moi je ne sais plus quoi faire. Il me reste qu'1 mois de médicament et le medecin refusera de m'en redonner.
Commenter la réponse de lara
0
Merci
Bonjour, Après 3 ans d’une profonde dépression nerveuse et d’une tonne de médicaments dont le Prozac, je m’en suis sorti en 1 semaine après avoir lu un article et pratiqué le vide mental. Est-ce dû hasard ? J’aimerais le savoir. Quelqu’un peut il essayer et nous le faire savoir? Seuls ceux qui ont eu une véritable dépression nerveuse peuvent savoir ce qu’est cette terrible maladie. Courage et bonne chance à tous ceux qui sont dans ce tunnel et à leur famille.
Commenter la réponse de Andre
0
Merci
Bonjour, On a besoin de force. Dépression profonde il y a 25 ans, elle me revient comme un boomerang ingérable et grandes douleurs. Courage
Commenter la réponse de patricia
0
Merci
Comment faire le vide mental quand la tête est pleine ??? Pour ma part, je suis depressive depuis mes 16 ans, je prends des cachets mais épisodiquement, les gens m'ont souvent fait culpabiliser pour la prise de médicaments tel que prozac xanax. Car je suis une grande angoissée, alors tout bêtement j'ai souvent interrompu le traitement jusqu'au jour d’aujourd’hui. Je prends mon fluoxetine quand j'ai le temps, surtout ne pas faire comme moi et bien respecter son traitement et ne pas écouter les gens si le doc te le prescrit c'est que t'en as besoin, c'est ni à une boulangère, ni un plombier de dire le contraire. Soignez vous bien, moi j'ai décidé de tout reprendre à zéro.
Commenter la réponse de sandrine