Quels rapports entre un dépressif et son conjoint ?

- - Dernière réponse :  corinne - 10 avril 2011 à 08:45
Bonjour à tous... Un an après l'accouchement de notre petit, ma femme entame une dépression nerveuse (alors qu'elle est de nouveau enceinte !)... Le point positif est qu'elle se soigne en allant voir un psy. Pour moi, cela ne suffit pas et peut-être faudrait-elle qu'elle voit un psychiatre pour traiter médicalement tout ça, mais pour l'instant ce n'est pas le cas ! J'ai quelques questions à poser : - Est-il normal qu'elle me parle et me traite vraiment mal (pour ne pas dire ‘comme un chien’ depuis maintenant 9 mois, alors qu'elle me dit qu'elle m'aime mais que c'est plus fort qu'elle... en fait, je ressens en elle, une haine contenue qui se libère entres autres, en ma présence) - Les gens qui ont vécu une dépression ont-ils eu des rapports toujours extrêmement conflictuels avec leurs partenaire ? Merci à tous pour votre aide.
Afficher la suite 

9 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour, La dépression c'est compliqué et déroutant pour le conjoint qui est souvent \"le souffre douleur\" parce que c'est la personne sur qui on ouvre la soupape alors que vis à vis des autres, on essaie de ne rien montrer. Il faut dire à votre femme que vous percevez qu'elle n'est pas bien, que vous souhaitez l'aider, que vous voulez l'accompagner dans une démarche de lutte active contre cette dépression quel que soit le temps que ça va prendre. Le dépressif a tendance à culpabiliser en permanence d'être dans cet état, il a besoin d'aide et de compréhension. Courage, à deux on est plus fort !

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 4738 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de SYLVIE
1
Merci
Bonjour ! je suis moi même en dépression et comme votre femme, je suis infecte avec mes proches. Quand je dis, mes proches, c'est mon mari et mes enfants ! Certes, ce n'est pas tout le temps, mais quand je vais mal, la moindre petite contrariété, même bénine, m'énerve, j'arrive pas à gérer et c'est mes proches qui trinquent ! j'en suis consciente et culpabilise beaucoup aprés, mais je ne me contrôle pas. Pour mon cas, il y a une raison et tant qu'elle ne seras pas résolue, je n'arriverai pas à m'en sortir complètement et surtout pas seul,de l'attention et de l'écoute peuvent aider( du moins pour moi), je suppose que votre femme doit être pareil. Bon courage à vous 2, car tous les 2 vous souffrez. sandrine

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 4738 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de sandrine
1
Merci
Bonjour, Mon histoire : 47 ans, époux rencontré à 16 ans, mariés depuis 23 ans, 2 ados. En quelques années, j'ai le sentiment d'être devenue le souffre douleur de mon époux. Critiques, cris, scènes, malgré toutes mes tentatives pour aller dans son sens. Il voit tout en négatif, dit qu'il a eu une vie de m... pleine de frustrations(?). Alcool tous les soirs pour se \"détendre\". Humeur très instable, un jour cata, parlant de partir pour réfléchir, ou de divorce, de mort, et le lendemain m'appelant au travail, avec des projets. Une fois qu'il s'est \"vidé\" il va mieux, mais pour moi, il est de plus en plus difficile de remonter la pente après ces \"séances\".

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 4738 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de corinne
0
Merci
3°) Avec notre petit garçon, ma femme est super et elle sait visiblement faire la différence entre moi et lui, dans ses rapports et son langage... Je voudrais dire aussi que je ne suis pas du tout jaloux de mon petit, mais seulement que cette différence de comportement me fait dire qu’elle sait à qui elle s’adresse… Alors pourquoi est-elle aussi \"dure\" avec moi... (Je précise que nous n’avons pas de problème d'argent, de violence ou d'alcool et que notre petit est adorable, \"normal\" dans le sens qu’il n’est pas handicapé et intelligent!). Est-ce une \"dérive\" de la dépression? Et si vous avez vécu ça, pouvez-vous m’écrire? Merci à tous pour votre aide…
Commenter la réponse de Vincent
0
Merci
Coucou, Ce que je pourrais dire est que, ayant été moi-même dans une période dépressive et agressive avec mon conjoint, c'est que vous devriez lui en parler. Elle doit ne pas se sentir bien pour vous parler ainsi ; faites-le à un bon moment qu'elle ne se sente pas agressée. Ca ne réglera pas tout- mais c'est important pour une prise de conscience et qu'elle se dise qu'elle n'est pas comme ça mais qu'elle est malade, alors dirigez-la vers un spécialiste. Est -elle ainsi depuis la naissance de votre premier?
Commenter la réponse de magda
0
Merci
Votre femme a tout à fait raison de consulter un psy. il n'est peut-être pas nécessaire pour l'instant de prendre des médicaments. Elle a le bon reflexe et est très consciente de sa maladie, c'est déjà un pas vers la guérison. Quant à vous, essayer de prendre du recul en ayant vos propres activités en dehors de la maison. Ayez confiance en elle car il est normal qu'elle ne soit pas très sympa avec vous, soyez patient, prenez l'air sinon vous allez déprimer avec elle. Sachez que c'est une maladie et qu'elle ne peut pas faire autrement. Courage et voyez des amis.
Commenter la réponse de muriel
0
Merci
Je suis traité pour dépression depuis plus d'1 an : je vais voir un psychiatre et prends deux antidépres. à faible dose: ils aident à réguler l'humeur. Je suis d'accord avec la pers. qui vs voyez comme le punching-ball dans le sens où votre femme ne veut pas paraître malade aux yeux des autres, votre fils y compris et est totalement elle-même av. vs : elle vs fait ressentir toute sa souffrance, tout ce qu'elle retient au cours de la journée : il faut qu'elle accepte de dire et montrer aux autres aussi que ça ne va pas: elle en a le droit et presque le devoir pour guérir. Elle est malade c'est une vraie maladie bien que peut reconnue. Mon mari gère en faisant du sport et de mon côté je m'isole quand cela ne va pas. Plus que tout dites lui et montrait lui que vous l'aimez. Faites en sorte de la valorier et soyez patient : c'est une longue maladie qui ne se voit pas mais qui fait extrêmement souffrir . essayez d'avoir 1 pt projet à 2 : Resto,ciné . Karine
Commenter la réponse de Karine
0
Merci
Bonjour, Je suis dans votre cas. Ma femme est très agressive avec moi et très gentille avec nos deux jumeaux. Elle me rend coupable de tout ce qu'elle a pu vivre de difficile depuis qu'on est mariés. C'est quasi impossible de parler à son médecin et de plus, elle refuse la thérapie de couple. Que faire pour éviter une séparation mais pour cesser d'être en accusation ? Je vous conseillerais de pouvoir parler à quelqu'un de confiance, voire même à un médecin-psy. qui connaisse les mécanismes de la dépression et puisse vous rassurer, vous déculpabiliser.
Commenter la réponse de Christophe
0
Merci
Bonsoir, je ne sais pas si on peut dire que c'est normal,pour ma part, je suis comme votre femme. je rejette les gens que j'aime alors que je ne veux pas leur faire de mal. Je m'en veux après, mais le mal est fait. Bon courage à vous deux.
Commenter la réponse de sandrine