Mal être d'origine inconnue

- - Dernière réponse :  Melindada - 31 janv. 2012 à 14:35
Bonjour,
Cela va faire 1 ans que j'ai un vide en moi, je suis souvent fatigué, mon entourage emploie le mot : "Flemmard". Alors que c'est totalement faux, j'ai besoins d'énormément de sommeil, j'ai eu une passe ou je ne dormais pas la nuit, je faisais des insomnies, ça à duré 6 mois je crois, mais là ça reprend. Par exemple ce soir sachant que j'ai cours demain et que je dois être debout à 6h, je n'éprouve aucune envie de dormir. Pour en revenir à la fatigue, en fait, je ressens comme un vide ... Je regarde le sol et je pense à rien, parfois je me demande pourquoi je vie, j'en suis même venu à me mutiler pour me punir, ça aussi c'était passé, mais ça reprend ... J'ai envie d'attraper une grosse infection à cause de mes plaies ouvertes, et aller à l'hôpital, ça paraît bizarre mais, j'ai beaucoup de pensées de ce genre. Je laisse le sang couler quand je me mutile pour, justement, favoriser les infections ... Ma mère est au courant de mes pratiques, je suis un Psy, mais, je n'ai jamais trop aborder tout ça. J'ai de moins en moins envie de voir des gens, c'est presque un calvaire d'aller au Lycée, c'est comme si on me poussé dans les flammes. J'ai raté la moitié de ma 3èmes par rapport ça, en allant plus au collège ... Je manque souvent en faisant croire que je suis malade ou en trouvant quelconque excuses mais j'en ai marre ... Certains prof disent de moi que je suis un bon à rien, je manque sans arrêt, sans savoir le réel motif de mes absences. Chaque 6 mois à peu prêt j'ai un nouveau Psy, car soit disant un est trop occupé et part dans un autre cabinet, l'autre c'est parce que je porte le même nom que lui "j'ai pas trop compris d'ailleurs ..." ... Tout ça pour dire que j'en peu plus ... Mon premier Psy m'avait prescrit des Anti-Déprésseurs mais j'ai pas voulu les prendre, j'avais peur de devenir une loque et d'être dépendant de ça ... Je sais pas si je vous ai dits mon âge (Si ça peut servir) : 15 ans et je suis en Seconde dans un Lycée Agricole en Bac Pro ... Aidez moi s'il vous plaît ... Je ne sais pas d'où vient mon mal être ...
Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
2
Merci
Bonsoir,
" Mon premier Psy m'avait prescrit des Anti-Déprésseurs mais j'ai pas voulu les prendre, j'avais peur de devenir une loque et d'être dépendant de ça ".
A mon humble avis tu deviens une "loque" en refusant un traitement. Il faut parfois ne pas craindre de se faire aider par un traitement, tu en as bien besoin. Actuellement tu es déjà dépendant de tes scarifaications.

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 5126 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

J'ai vu que beaucoup de personnes qui en prennent avait eu des soucis lors de l'arrêt de la prise des médicaments. Et j'ai peur de ça ...
"J'ai vu que beaucoup de personnes qui en prennent avait eu des soucis lors de l'arrêt de la prise des médicaments. Et j'ai peur de ça ..."
Mais tu n'as pas vu le plus grand nombre de personnes qui ont émerger d'une période difficile de leur vie grâce aux anti-dépresseurs.
C'est vrai que tu en deviens dépendant mon grand frère ne sort toujours pas d'une dépréssion de 2 ans !! après choque émotionnel et divorce...cure en maison de repos...

Toi à 15 ans tu as la vie devant toi Puneze !!!! relève toi et devient un homme, arrete de te faire du mal et soit fort !!! désolée il faut te secouer , on a tous des mal être et sommes plus ou moin fort les uns et les autres mais tu es jeune et tu te fais souffir pour rien ...
Essaye de trouver un bon psy !!! évite les médocs ou du moin un seul le soir au coucher pour t'aider à dormir !!
J'avoue que je me permets de donner des conseils mais je suis pas mieux psycologiquement !!!
Prends soin de toi...et bon courage
Commenter la réponse de remy
2
Merci
Bonjour;

Je suis passé par la meme tourmente alors que je suis plus agé que toi 24ans, j'avais aussi un vide dans ma vie et une tres grande flemme me prenait; mais après une longue durée de réflexion j'ai décidé de tout changer. Oublie ce que les gens pensent de toi puisque c'est toi qui a renforcé cette image dans leur esprit et il n'y a que toi qui pourra la changer. décide premièrement de tout changer (ce n'est jamais trop tard) et ais confiance en toi-meme. C'est ce que j'ai fait personnellement pour m'en sortir.

Bon courage à toi.

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 5126 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

J'ai essayé de changer mais je n'y arrive pas, quand j'essaie de changer, de me forcer de sourire à la vie, je me punie en me scarifiant, ça me procure un bien ... Au fond je sais que même en changeant j'aurais ce vide en moi et je me bloque.
Commenter la réponse de NicePersonMahou
2
Merci
accorde de l importance a ce que tu aimes,la vie t oblige a rien,tu es libre,elle n est que du bonheur lorsqu on oublis sa mauvaise facette,il te reste la motivation,fabrique toi un avenir hors du commun, un avenir prométeur ,simplement tu t es egarés et il faut maintenant que tu retrouves ton propre chemin,respecte ton corps ,dieu respecte le tient,la souffrance n est qu un passage dans ton cas,construit toi ta propre personnalité,la maladie propulse souvent les gens qui en guérissent,motives toi la nature veut que tu participe a l élaboration du monde

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 5126 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de DS12
1
Merci
Hier soir j'ai pété un câble, je pleuré pour rien, et je me suis rasé complètement la tête comme ça sans aucunes explications. Je peu vraiment plus continué. Je pense tout dire au psy, quitte à prendre des anti dépresseurs. Merci à vous pour vos réponses.
-
Bonjour,

je pense que le mieux serait d'aller voir un psy, puisque il peut t'aider à te sortir de cette situation.
Cherche à savoir la cause de tout ça, et essaye de te changer en ayant confiance en toi-meme. On passe tous par des situations pareilles (et peut etre encore dure que ça) mais il faut avoir le courage et la confiance en soi pour en sortir. Ne pense pas que tu es un bon pour rien, tu as des capacités comme tout le monde et tu pourra (devra) les exploiter, si ce n'est pas pour toi, alors pour les gens qui t'aiment et qu'ils ne voudront plus te voir dans de telle situation.

Prend un bout de moments pour te soulager et pour reconstruire ta conscience, ça aide des fois.
Moi personnellement, je passe par des situations pareilles, mais lorsque je pense aux gens qui n'ont rien à manger, des gens qui souffrent des maladies aussi grave qu'une situation psychologique, des gens qui n'ont pas trouvé l'occasion comme la mienne (ou la tienne) pour continuer leur études dans des conditions meilleures (comme les tiennes peut etre), tout cela me rend responsable et me permets de surmonter tout genre de difficultés.

Proverbe anglais: "N'attendez pas que les choses se réalisent, mais allez les forcer à se réaliser".
Merci, j'ai un rendez-vous demain soir avec ma psy, je verrais par la suite, en fonction de ce qu'elle me dit, ce que je vais faire.
Commenter la réponse de Lolo.66
0
Merci
Bonsoir, quelques petites nouvelles, je suis un psychiatre et non plus ma psychologue, pour l'instant mon état reste le même, je manque de plus en plus les cours. Ma mère veut à tout prix que je prenne un traitement alors qu'elle ne sait pas ce que j'endure, j'ai l'impression qu'elle ne voit qu'avec les médicaments ... J'ai un rendez vous aujourd'hui dans l'après-midi, on verra bien ce que ça donne ...

Bonne nuit
-
Bon courage à toi,
et merci pour ces nouvelles.
Commenter la réponse de Lolo.66