Stérilet hormonal [Fermé]

Signaler
-
 patricia -
J'ai un stérilet hormonal depuis plus de 2 ans pour raison de santé. Il était censé stopper mes règles, ce qui n'est pas le cas: elles sont moins abondantes mais durent entre 10 et 12 jours. De plus, j'ai pris 4kg en un an que je n'arrive pas à perdre. Quelqu'un pourrait me parler de ce stérilet, est-il efficace? Fait-il grossir?

202 réponses

Qu'est ce que la méthode Essure? Personne ne m'avait dit que ce stérilet jouait sur l'humeur à tel point, au moins le 6 premiers mois pour mon cas.
J'ai eu de 23 à 50 ans des stérilets en cuivre, seul désagrément des saignements intempestifs entre les règles pendant les 3 premiers mois et des règles très abondantes. Pendant 4 ou 5 ans tranquille, on n'y pense plus, après ce temps on en remet un neuf. J'ai essayé le Mirena à base de progestérone plus de règle, plus de libido et des petits saignements continuels et brûlants tous les jours. Je ne l'ai pas supporté.
J'en suis à mon 2e Mirena et j'envisage de l'enlever... Je ne supporte plus les douleurs mammaires! Mes seins ont grossi, j'ai pris 5 kg dont 3 la première année... J'ai l'impression de gonfler périodiquement. C'est génial de ne plus avoir mes règles mais les douleurs au niveau des seins sont de plus en plus insupportables. De plus, j'ai moi aussi des problèmes de libido! A bientôt 43 ans, je pense reprendre une pilule car les stérilets en cuivre me provoquent des hémorragies. Je n'avais jamais pensé que c'était Mirena qui me provoquait cette fatigue intense et ce vague à l'âme, c'est en lisant vos témoignages que je fais le rapprochement !
Ce qui m'a plu dans ce stérilet, c'est plus de règles car depuis ma 3eme grossesse, je les avais tous les 15 jours, pendant 8 jours ! Imagine l'horreur ! Seulement, ça fait 8 mois que je l'ai et j'ai mal aux seins, à ne plus les toucher, j'ai gonflé du ventre, des fesses et des hanches. Mais à priori j'ai pas pris de poids, j'ai mon ventre de grossesse (environ 4 à 6 mois), des douleurs au bas ventre. Je commence à faire des cystites et petit problème d'odeur. Je ne me sens pas bien, j'évite les miroir et je suis passée de la taille 40 à 44. je vais prendre rendez-vous pour le retirer mais pas de place avant le mois de mars. Demain, je vais voir si je peux avoir mon gyneco au tel pour avoir un rendez vous plus tôt.
C'est une ligature par ressorts qu'on introduit dans les trompes,c ontraception par pilule pendant 3 mois, stérilisation assurée. Miréna je ne le supporte plus, surtout le 2ème posé.
Moi, je fais enlever mon Miréna bientôt. Je ne supporte plus mes migraines avant les règles, et aussi le manque de libido et les déprimes. J'ai demandé la ligature ESSURE. On verra bien.
J'ai 52 ans et je portais le 2ème stérilet hormonal (soit environ depuis 8 ans). Très contente car sans histoire et sans règle. sauf que j'avais 36 bobos (migraines à répétition, acné de plus en plus important, douleurs musculaires et articulaires...) que je n'ai pas mis en relation avec le port du stérilet. Après une dizaine d'examens médicaux différents (dont biopsie et IRM) . Mon généraliste me conseille d'enlever le stérilet ; 3 jours plus tard, nette régression de l'acné, deux semaines plus tard, retour des règles et diminution des douleurs articulaires. C'est encore très récent et j'espère maintenant d'autres amélioration, surtout en ce qui concerne les migraines.
Miréna est enlevé. J'ai fait la ligature ESSURE. L'intervention s'est bien passée, je suis rentrée le matin et suis sortie dans l'après midi. Et tout va bien, aucune douleur. Sauf pilule pendant 3 mois. Si j'avais su, je l'aurais fait plus tôt.
Peux-tu expliquer ce que c'est Essure ? Merci.
Je l'ai retiré le 23 janvier et depuis j'ai plus le moral,la seul chose c'est qu'après j'ai eu 3 jours avec rien, 3 jours de règles et là depuis j'ai des saignements tous les jours. Pas super mais bon je préfère ça que d'avoir encore mon stérilet hormonal. Maintenant je ne mettrai plus que des en cuivre. par contre pour la libido perso c'est pas encore revenu comme avant et mes kilos son toujours là, les fringales aussi. bon courage aux autre et perso si il y a des probleme retire le vous irez mieux apres. bis
ESSSURE est une ligature des trompes par ressorts, qui sont introduits par voie vaginale, une petite anesthésie (1/2h pour moi). Cela s'est passé sans problème. Pendant 3 mois on prend la pilule (jusqu'à ce que les trompes soient bien bouchées), après tranquille.
Pour moi, aucun problème. Je porte un Miréna depuis 9 ans, je le remplace régulièrement, tous les 3 ans. Pas de règles, pas de gonflement, pas douleur mammaire, pas de migraine. Je ne perds pas forcément beaucoup de poids dans les régimes, mais mon corps s’affine et mon ventre aussi. Je dois renouveler ma contraception. J’ai quand même hésité entre l’intervention chirurgicale, pour être définitivement tranquille ou le renouvellement du stérilet. J’ai choisi de repartir pour 3 ans avec Miréna. Pour moi, il est parfait.
J' ai demandé à mon Gynécologue, en qui j'ai toute confiance, si le MIRENA n' était pas la cause de ma prise de poids et il m'a catégoriquement répondu que NON.... !
J'ai 50 ans, on m'a mis le premier à 44 ans et le second 5 ans plus tard. Il a transformé ma vie. Enfin libre et une vraie femme. Plus de contraintes et d'abstinences. Pas de règles, ni migraine, ni prise de poids, que du bonheur. Je le conseille vivement. Pour pour moi, une totale réussite et une libido d'enfer !
Eh bien, pas réjouissant du tout votre message ! Mais ce n'est pas de votre faute bien sûr .. Je redoute aussi le retrait de mon Mirena car j'ai eu mal déjà à la pause il y a 4 ans, alors je crains aussi pour le faire retirer. Votre gynéco n'a pas pu l'enlever dans son cabinet ? Vous avez souffert ? Je pense que oui. L'anesthésie générale dure longtemps pour le retrait ? Vous êtes restée combien de temps à l'hôpital pour cette intervention ? Vous avez eu mal après ? Excusez toutes mes questions, mais je m'inquiète beaucoup pour ça et plus j'en saurai, plus ça me rassurera. Merci de vos réponses.
Je suis moi aussi étonnée, presque effrayée sans raison du coup, de tant de maux imputés à ce stérilet... Je l'ai depuis bientôt 5 ans et je compte en remettre un dans la foulée. Prise de poids ? N'est-il pas plus facile et moins culpabilisant d'accuser son stérilet plutôt que de se remettre globalement en question ? Humeur massacrante, baisse de libido et phase de déprime ? Là encore nos vies fatigantes et stressantes n'ont nul besoin de notre stérilet pour nous provoquer ces symptômes... Migraines, gonflements diffus et douleurs générales ? Voir aussi du côté circulatoire veineux et lymphatique. Acné et pilosité ? Peut-être oui ai-je pensé que Miréna était responsable du retour de mes petits boutons (traités depuis) et de quelques poils en plus, mais en même temps je me souviens que j'étais une ado plutôt boutonneuse (hélas) et assez poilue (merci mes racines italiennes). Alors je dis oui à ce stérilet hormonal je ne peux pour ma part en dire presque que du bien, restons objectifs !
Si c'était si dangereux... A chacun son traitement et puis c'est tout !
Pour moi aussi, il a été idéal. Plus de règles, pas de prise de poids, pas de baisse de libido, bref, tout très bien. J'ai peur quand on va me l'enlever, c'est tout... ca fait mal ? J'ai souffert à la pause... donc, je flippe. Ca vous a fait quoi à vous ?
Avez-vous souffert lors du retrait du MIRENA ? Je doit faire enlever le mien bientot et je redoute ce moment car j'ai trop souffert à sa pause ... Tenez moi au courant, merci.
Ne t'inquiète pas, ça fait beaucoup plus mal à la pause que le retirer. Par contre après la pause dans les 5 ans, prise de poids, saignements entre les cycles, 10 à 15 jours de règles enfin que des inconvénients trop de contraintes pour moi. Et quand j'ai voulu l'enlever par ma gynéco impossible mon stérilet était remonté dont je suis allée en clinique et je suis tombée sur un bon docteur qui m'a rassuré. Donc au bout de 3 essais il a réussi à me l'enlever sans anesthésie mais ce n'est pas pour autant que je l'ai remis. Je vis bien mieux sans. Alors rassure-toi ça fait beaucoup moins mal quand on le retire que la pause. Bon courage !